PersonnesPour devenir membre Albatros, une personne doit d'abord suivre la formation Albatros donnée dans les différentes régions du Québec par le Mouvement Albatros.

Elle s'engage dans un ou des services au sein d'une Cellule ou d'un Organisme : accompagnement direct, administration, animation.

Une cotisation annuelle est demandée à chaque membre afin de contribuer aux frais d'administration, d'assurance, de formation continue et d'animation de l'organisme Albatros-Montréal.

Toute personne ayant complété la formation de 36 heures et souhaitant devenir bénévole accompagnateur pour Albatros doit se soumettre à la vérification de ses antécédents judiciaires.

Les bénévoles profitent de formation continue et de rencontres favorisant le développement personnel, l'augmentation de leurs compétences et le resserrement des liens qui les unissent. Ils peuvent aussi partager leurs expériences et recevoir du soutien.

« Être une main tendue, d'un humain à un autre humain,
pour vivre... jusqu'au bout ! »

Approche Albatros
Accompagnement des personnes atteintes de maladie terminale et soutien à leurs proches.

Philosophie
Être une main tendue d'un humain vers un autre humain, où qu'il soit, sans distinction de race, de religion ou de maladie pour le soutenir jusqu'à la dernière minute de sa vie.

Objectifs généraux
Se connaître et s'accepter pour être un aidant efficace. Apprivoiser le deuil et la mort pour mieux aider la personne gravement atteinte et ses proches.

Accompagner, c'est cheminer avec le malade

Tout au long de son action, le bénévole est respecté : il en retire satisfaction et bien-être intérieur.

Les bénévoles : pivot central de l'action

On attend des bénévoles : engagement et disponibilité. Plus spécifiquement...

  • Ce que l'on voit et ce que l'on entend reste pour soi
  • Le nom des patients est confidentiel
  • La présence de la parenté du patient a priorité sur notre présence
  • La ponctualité évite l'anxiété à la personne qui attend
  • Chacun est unique. Accepter l'autre tel qu'on voudrait être accepté
  • Permettre à la personne de s'exprimer à sa façon : parler, rire et pleurer... et même se taire
  • Écouter sans juger ni conseiller
  • Écouter le non-verbal : fatigue, peurs, abattement, attentes
  • Se servir de son jugement : toute vérité n'est pas bonne à dire!
  • Respecter l'intervention de chacun
  • Accueillir les forces et les limites de chacun
  • Respecter le travail du personnel soignant et des autres intervenants.

Le meilleur outil du bénévole d'Albatros est ce qu'il est lui-même comme être humain.